Dans toute l’Asie, des citoyens comptent les oiseaux d’eau

Une initiative citoyenne de comptage des oiseaux d’eau, The Asian Waterbird Census, porte actuellement sur 25 pays d’Asie et d’Australasie.

En Inde, 1,8 million d’oiseaux ont ainsi été recensés sur 300 sites entre 2008 et 2015. L’étude a mis en évidence les menaces pesant sur ces espèces, dont certaines sont migratrices, et sur les zones humides, beaucoup d’entre elles échappant à l’inventaire. Le gouvernement indien a mis un plan national à l’étude avec les citoyens et proposé une action internationale à la conférence de Manille en octobre 2017 [Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage ].

Source : http://www.thehindu.com/sci-tech/energy-and-environment/citizens-for-waterfowl/article22693477.ece

 

Amazon aerobotany, un nouveau projet Zooniverse

Environ 3000 internautes bénévoles participent à analyser les images aériennes de la forêt amazonienne prises par des drones. Le projet vise essentiellement à comparer la phénologie des arbres selon les années et à l’expliquer ensuite à partir de données météorologiques mais aussi à étudier les dynamiques de populations.

A la différence de traditionnelles études sur le terrain beaucoup plus coûteuses, le projet peut ainsi porter sur un périmètre bien plus large.

Un exemple de crowdsourcing citoyen pour analyser des masses importantes d’images

By User:Hjvannes (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], via Wikimedia Commons

.

Source : https://news.mongabay.com/wildtech/2017/11/crowdsourcing-the-forest-for-the-trees

Pour sa numérisation, l’herbier du domaine de vassal fait appel aux dons

Le plus grand herbier au monde de variétés de vigne relève de l’Inra. Dans le cadre d’un déménagement futur, sa numérisation est en projet. Afin de financer l’opération évaluée à 470 000 €, le domaine de Vassal, en partenariat avec la fondation SupAgro recherche actuellement des mécènes.

Si vous connaissez des mécènes potentiels, vous pouvez contacter vassal-numerisation@supagro.fr

Voici un exemple d’herbier numérisé :
https://archive.org/stream/HerbierVassalDureza/Dureza#page/n1/mode/2up

Sources :

Biodiversité piscicole et user innovation

Wanted

Face à la menace des espèces invasives Silver carp and bighead carp, le Michigan Department of Natural Resources lance le « Invasive Carp Challenge ». Il s’agit d’offrir, dans le cadre d’un concours ouvert au grand public, une récompense de 700 000 $ à qui trouvera une solution pour endiguer la progression de ces espèces invasives.

Si vous avez des idées, vous pouvez les aider : http://www.michigan.gov/dnr/0,4570,7-153-10387_78792—,00.html

Cette démarche n’est pas sans rappeler ce que Eric Von Hippel qualifie de « User innovation ». Les pouvoirs publics et les scientifiques ont l’humilité (et parfois aussi la contrainte) de reconnaître leurs limites et cherchent à capter la puissance qui se trouve en dehors de leurs organisations. En effet, les amateurs, les consommateurs et les « bricoleurs » ne cherchent pas à reproduire les modèles établis avec lesquels les scientifiques ont été formés. Toute l’histoire des innovations et des sciences est remplie de sérendipidité, c’est à dire de découvertes accidentelles, d’heureuses coïncidences et de ruptures innovantes. Avec les sciences citoyennes et le recours aux amateurs, il s’agit de chercher à les provoquer en organisant un écosystème de l’innovation.

Sources :

Illustrations :

Les sciences citoyennes dans le domaine de la biodiversité

Un article du 4 août dernier faisant notamment le focus sur le projet iNaturalist.org de la California Academy of Sciences. A ce jour, le projet a suscité la création de 464 656 comptes de personnes, 5 526 171 données d’observations sur 118 784 espèces. Les données sont fournies au Système mondial d’information sur la biodiversité qui recense lui même 1,7 millions d’espèces grâce à la collaboration d’institutions de 50 pays.

« Il y a des milliers de personnes qui ont une meilleure connaissances de leur environnement que les scientifiques aussi dévoués soient ils »

Sources :

 

 

L’Inra fait appel aux citoyens afin de collecter des informations sur les tiques

Un article paru dans theconversation.com et repris par Ouest France relate ce projet de l’Institut qui consiste à faire appel aux citoyens afin de signaler les dates et les lieux où leurs animaux de compagnie ou eux mêmes ont été piqués par des tiques et afin de renvoyer des échantillons.

Tick Twister O'TOM Tire Tic

Sources :

https://theconversation.com/lyme-collectionnons-les-tiques-pour-aider-les-chercheurs-70607

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/4440/reader/reader.html#!preferred/1/package/4440/pub/6091/page/9

http://auvergne-agricole.reussir.fr/actualites/une-application-mobile-pour-lutter-contre-les-tiques:KBB6127L.html